VOTRE CAPITAL DÉCÈS EN LIGNE

assurance deces en ligne

Garantissez une stabilité financière à votre famille en cas de décès

L’ASSURANCE DÉCÈS INVALIDITÉ

assurance deces invalidite

Une assurance en cas d’invalidité afin de garantir votre niveau de vie

MON ASSURANCE PRÉVOYANCE

comparatif assurance deces

Bénéficiez d’une couverture totale en cas d’accident ou décès prématuré

ASSURANCE DÉCÈS INCAPACITÉ

assurance incapacite

Choisissez une protection efficace en cas d’incapacité de travail

 

NOS GUIDES EN LIGNE
> > Simulation assurance deces

Les simulations et devis : une priorité avant de souscrire à une assurance décès

Avant d’effectuer une simulation d’assurance décès de la part de plusieurs compagnies, il est nécessaire de rappeler quelles sont les finalités et dans quels cas il est conseillé de souscrire à une telle couverture.

Lorsque vous faites une demande de prêt auprès de votre banque ou de tout organisme financier, ces derniers vous demandent fréquemment de souscrire en plus à une assurance décès. Aussi, si vous souhaitez léguer un capital à vos proches suite à votre décès, le contrat décès vous garantit le versement d’un capital à votre ou vos bénéficiaires. Pour votre famille, cela est un acte de bienveillance et de prévoyance pour ne pas les laisser dans le besoin si vous disparaissez. Pour les banques ou autre établissement de prêts, c’est la garantie de recevoir le remboursement du prêt directement auprès de l’assurance suite à votre décès.

Attention, il ne faut pas confondre l’assurance décès avec l’assurance vie ou encore l’assurance obsèques : ces trois contrats ont des buts différents. L’assurance vie est plus un investissement car il s’agit d’une épargne qui peut être récupérée de votre vivant pour le financement de vos projets. Si vous décédez et que vous n’avez pas dépensé la totalité de votre capital, ce qui reste sera obligatoirement versé à vos bénéficiaires, mais ce n’est pas la première finalité de cette assurance. L’assurance obsèques est, elle, prévue pour verser un capital à vos proches ou à une société de pompes funèbres pour financer vos funérailles en fonction de vos dernières volontés. L’assurance décès est là pour assurer l’avenir financier de vos proches ou pour garantir le remboursement d’un prêt auprès de votre banque.

Il est donc primordiale avant de souscrire de connaître toutes les assurances proposées et définir clairement vos besoins et priorités.

En échange de cette couverture, vous cotisez pour atteindre le montant d’un capital choisis au préalable. La cotisation et le capital sont calculés en fonction de vos capacités d’épargne, votre état de santé ainsi que votre âge au moment de la souscription à une assurance décès. L’assureur verse d’une traite ou de manière échelonnée sous forme de rente le capital constitué, généralement sous une quinzaine de jours. Le contrat de base assure ce service si vous décédez mais peut aussi selon les modalités et options souscrites être valable en cas de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Attention, il est nécessaire de se référer aux exclusions du contrat. En effet, le suicide ou certaines maladies peuvent être exclues et ainsi empêcher vos bénéficiaires de recevoir votre capital suite à votre décès. Il est donc vivement conseillé d’évaluer les risques et de préférer une assurance décès toutes causes.

Les types de versements

La souscription est valable dès 18 ans et jusqu’à 70 ans. Certaines assurances acceptent de signer un contrat et de vous couvrir jusqu’à 75 ans mais le coût de cotisation proposé sera plus élevé que la moyenne compte tenu des risques pris par la compagnie d’assurance. Avec un contrat basique, vous pouvez déjà prétendre à un capital de plusieurs centaines de milliers d’euros avec une cotisation de seulement 20 ou 30 euros. Enfin, le type de cotisation doit être réfléchi avant la souscription car dans chacun des cas il y a des inconvénients.

Le versement temporaire permet de payer tous les mois jusqu’à une certaine date établie dans le contrat. Attention, si vous êtes toujours en vie au terme de votre contrat, vous ne pourrez récupérer votre capital ni même vos cotisations. Il existe néanmoins des assureurs qui intègrent dans leur contrat le renouvellement du temps de cotisation de quelques années en plus.

Le versement en viager vous permet de payer jusqu’à la fin de votre vie ce qui a l’avantage de garantir que le capital et vos cotisations ne sont pas perdues. Cependant, si vous payez plus de cotisations que ce qui était évalué, vous ne pourrez bénéficier d’aucun intérêt, ni pour vous, ni même pour votre bénéficiaire

Procéder à la simulation d’assurance deces

Après avoir évalué vous-mêmes les différentes options qui s’offrent à vous, vous pouvez définir votre budget et vos priorités. N’oubliez pas de vous poser les bonnes questions car il ne s’agit pas d’un contrat lambda :

  • Quelles sont mes capacités d’épargne ?
  • Si je souscris à un prêt, à combien s’élève-t-il ?
  • Quelles seraient la situation financière de mon entourage si je venais à décéder ?
  • Quand dois-je souscrire ?

Après, il faut repérer le contrat qui soit en phase à la fois avec votre budget et vos exigences. Pour cela, nous vous invitons à procéder à plusieurs simulations afin de connaître les possibilités de plusieurs assurances et trouver la plus compétitive. Pour vous faciliter cette démarche, nous vous invitons à remplir notre formulaire de demande devis directement via notre site Internet. Après analyse de votre profil et des contrats disponibles, un expert vous contactera pour vous proposer une sélection des meilleures assurances actuellement sur le marché et répondant à vos attentes et vos réalités économiques.

Ce service est gratuit et ne demande aucun engagement. Il s’agit simplement d’une simulation et d’une demande de renseignement.