VOTRE CAPITAL DÉCÈS EN LIGNE

assurance deces en ligne

Garantissez une stabilité financière à votre famille en cas de décès

L’ASSURANCE DÉCÈS INVALIDITÉ

assurance deces invalidite

Une assurance en cas d’invalidité afin de garantir votre niveau de vie

MON ASSURANCE PRÉVOYANCE

comparatif assurance deces

Bénéficiez d’une couverture totale en cas d’accident ou décès prématuré

ASSURANCE DÉCÈS INCAPACITÉ

assurance incapacite

Choisissez une protection efficace en cas d’incapacité de travail

 

NOS GUIDES EN LIGNE
> > Assurance deces invalidite incapacite

La spécificité d’une assurance décès invalidité incapacité

Définition de l’assurance décès

Souscrire à une assurance décès c’est la garantie de verser un capital à vos proches suite à votre décès en l’échange d’une cotisation, généralement mensuelle, à une compagnie.

Le montant de la cotisation dépend du capital fixé et de vos capacités d’épargne ainsi que de votre âge et votre état de santé au moment de la souscription. Le contrat de l’assurance décès vous couvre en cas de décès et l’assureur s’engage à verser aux bénéficiaires choisis au préalable par l’assuré, le capital constitué.

Le versement aux bénéficiaires peut être valable, selon les modalités du contrat et des options souscrites, suite au décès ou à la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Mais il peut également prendre la forme d’une rente éducation ou de conjoint, un capital additionnel en cas de décès ou de PTIA à cause d’un accident ou un bien lors de l’émergence d’une maladie redoutée. D’une seule traite ou de façon échelonnée, le type de versement peut être personnalisé en fonction des besoins.

L’assurance décès, comme l’assurance obsèques, est une forme de prévoyance et un soutien non négligeable pour vos proches. Si la première n’a d’autre but que d’assurer un avenir financier pour ses proches avec le capital constitué par l’assuré à ses bénéficiaires quand celui-ci vient à disparaître, la seconde permet le versement d’un capital à vos proches ou à une société de pompes funèbres pour assurer la prise en charge de vos funérailles et respecter vos dernières volontés. Il est donc important avant de souscrire de comprendre les différentes assurances de prévoyances proposées et connaître vos besoins.

La cotisation de l’assurance décès

La souscription à une assurance décès peut être faite dès l’âge de 18 ans. L’âge maximal se situe généralement autour des 65-70 ans mais certaines compagnies d’assurances acceptent d’assurer des personnes âgées de 75 ans. Le prix est de fait plus élevé puisque le risque de décès est plus grand. Plus la souscription est faite tôt, plus les cotisations auront un faible coût et plus le montant du capital versé sera important. Avec seulement une vingtaine d’euros par mois, il est possible de se constituer un capital conséquent, jusqu’à des centaines de milliers d’euros et protéger financièrement votre entourage le jour où vous disparaissez.

Il est possible pour le souscripteur de choisir entre deux types de cotisations :

  • Temporaire : l’assuré paie régulièrement pour une période définie dans le contrat, bien souvent dix ans ou vingt ans. Cependant, si le souscripteur est toujours en vie à la fin du contrat, les cotisations auront été versées à perte et aucun capital ne pourra être reversé aux bénéficiaires. Mais certaines compagnies incluent dans leurs contrats la possibilité de renouveler la durée de cotisation, par exemple tous les cinq ans.
  • Viagère : l’assuré paie jusqu’à son décès ainsi le capital est obligatoirement perçu par les bénéficiaires. Néanmoins, si l’assuré cotise plus longtemps que ce qui était prévu jusqu’à dépasser le capital, aucun intérêt ne lui sera remis.

Bien choisir son assurance deces invalidite incapacite

L’assurance décès invalidité est une assurance qui  regroupe les couvertures de l’assurance décès et de l’assurance invalidité.

La souscription d’une telle assurance et bien souvent une condition posée par les banques lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier bien qu’il ne s’agisse pas là d’une obligation.

L’assurance décès invalidité incapacité (ADI) est une assurance qui protège l’emprunteur et ses proches ainsi que la banque qui est bénéficiaire du contrat. Pour le souscripteur et sa famille,  il s’agit d’une assurance qui le couvre en cas de perte brutale de ses revenus à la suite d’une incapacité ou d’une invalidité. Elle a aussi l’avantage d’éviter la transmission de dettes aux héritiers suite au décès de l’emprunteur. En cas de décès ou d’invalidité de l’assuré c’est la compagnie d’assurance qui devra rembourser le prêt.

Les contrats d’assurances décès invalidité incapacité ne sont pas réglementés et le contenu  varie d’un assureur à l’autre notamment pour les risques d’invalidité et d’incapacité au travail. Il n’y a que la garantie invalidité PTIA qui fait l’objet d’une définition arrêtée et identique dans toutes les compagnies d’assurances.

La loi ne prévoit pas l’obligation de souscrire à une telle assurance mais les établissements bancaires et de crédits ont tendance à l’imposer à leurs clients lors de la souscription afin de couvrir l’emprunt et protéger les intérêts de la compagnie. En effet, cela les couvre en cas de décès, de la perte totale et irréversible d’autonomie, d’invalidité temporaire ou encore du chômage de l’assuré en fonction des options choisies mentionnées dans le contrat.

Étant donné la multitude d’offres qui existent pour souscrire à ce type d’assurance, il est préférable de faire des devis pour trouver le contrat qui convient le mieux à votre situation. N’hésitez pas à utiliser notre comparateur de devis en ligne : il est simple d’utilisation, gratuit et sans aucune demande d’engagement. Remplissez notre formulaire et un spécialiste en assurance vous répondra après analyse de vos besoins et des contrats actuellement disponibles sur le marché.